Hambourg et Vattenfall signent la cession du réseau d'électricité


STOCKHOLM - Le groupe énergétique public suédois Vattenfall a annoncé jeudi avoir trouvé un accord avec la Ville-État de Hambourg (Allemagne) en vue de lui céder le réseau d'électricité de la ville, comme approuvé par referendum.

Le montant de la transaction, qui reste à fixer, devrait avoisiner 400 millions d'euros.

Une société d'évaluation tierce conjointement nommée déterminera la valeur finale de l'entreprise concernée, a indiqué Vattenfall dans un communiqué. Appelée Stromnetz Hamburg, elle est détenue à 74,9% par Vattenfall et 25,1% par Hambourg.

La valeur de l'ensemble de la société gérant le réseau électrique a été fixé dans l'accord de manière préliminaire à 550 millions d'euros et les parties sont convenues d'une valeur minimale de 495 millions d'euros, a ajouté le suédois.

La transaction découle d'une initiative populaire lancée en 2010 par une coalition hétéroclite (écologistes, fédérations de protection des consommateurs, syndicats, églises locales). Lors d'un referendum en septembre, 50,9% des électeurs avaient voté oui, alors que le maire social-démocrate et le premier parti allemand, la CDU, étaient pour le non.

Vattenfall a dit s'y plier à contre-coeur. Nous déplorons de devoir vendre, a déclaré le directeur Europe continentale de Vattenfall, Tuomo Hatakka, cité dans le communiqué.

Le suédois a connu des déboires pires en Allemagne. Après avoir fait de ce pays en 2010 l'un de ses marchés prioritaires, il avait été surpris de voir Berlin annoncer en mars 2011 la fermeture immédiate de réacteurs nucléaires, ceux des centrales de Brunsbüttel et Krümmel (Nord), où Vattenfall est co-actionnaire avec l'allemand EON.

Le referendum de Hambourg prévoyait également le rachat du réseau de chauffage urbain. La Ville-État a une option d'achat de la société concernée, Vattenfall Wärme Hamburg, à exercer en 2019, pour un prix minimum de 950 millions ou 1,15 milliard d'euros, en fonction de la construction ou non d'une centrale au gaz.

Plus de 200 rachats des réseaux d'énergie et d'eau par les communes ont été conclus en Allemagne depuis 2007, selon la fédération des régies communales VKU.

(©AFP / 16 janvier 2014 11h41)

News les plus lues