Hollande et Cameron veulent accroître la pression sur Assad


PARIS - Le président français François Hollande et le Premier ministre britannique David Cameron ont convenu d'agir ensemble pour accroître la pression sur Bachar al-Assad et ont confirmé la tenue à Paris de la prochaine conférence des Amis du peuple syrien, a annoncé lundi l'Elysée.

MM. Hollande et Cameron se sont entendus à ce sujet lors d'un entretien téléphonique dimanche, selon un communiqué de l'Elysée.

Le massacre de Houla et les événements de ces derniers jours en Syrie et au Liban illustrent, une fois de plus, le danger des agissements du régime de Bachar Al-Assad pour le peuple syrien, écrit l'Elysée.

Face à une telle situation et au mépris inacceptable dans lequel le régime de Damas tient le cessez-le-feu, les deux dirigeants européens sont convenus d'agir ensemble pour accroître la pression de la communauté internationale sur Bachar Al-Assad et mettre fin à la sanglante répression contre le peuple syrien qui aspire à la liberté et à la démocratie, poursuit le texte.

La folie meurtrière du régime de Damas représente une menace pour la sécurité régionale et ses responsables devront répondre de leurs actes, prévient la présidence française.

MM. Hollande et Cameron ont confirmé la prochaine tenue à Paris de la conférences des Amis du peuple syrien, indique la présidence française dans un communiqué. Il s'agira de la troisième après Tunis en février et Istanbul en mars.

Un total de 108 personnes, dont une cinquantaine d'enfants, ont péri vendredi à Houla (centre), selon l'ONU. Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné dimanche les autorités syriennes pour cette attaque, dénonçant dans une déclaration adoptée à l'unanimité une série de bombardements par les tanks et l'artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel.

(©AFP / 28 mai 2012 17h01)