Hongrie: MOL rejette les accusations de pots-de-vin à Ivo Sanader


BUDAPEST - Le groupe pétrolier hongrois MOL a rejeté les accusations selon lesquelles il aurait versé plusieurs millions des pots de vin à Ivo Sanader, l'ex-homme fort de la Croatie, condamné mardi à Zagreb à une peine de dix ans de prison.

Sans vouloir qualifier la décision en première instance de la justice croate, nous estimons que ce procès est plus une affaire politique croate qu'une affaire concernant MOL ou INA, a indiqué l'entreprise hongroise dans un communiqué.

Un tribunal de Zagreb a reconnu Ivo Sanader coupable d'avoir touché 5 millions d'euros de pots de vins de la part de MOL lors de la prise de contrôle par le groupe hongrois de la société pétrolière INA en 2009. Il avait été soupçonné d'avoir touché jusqu'à 10 millions.

En janvier 2012 à Budapest, le parquet hongrois avait classé sans suite une enquête concernant le PDG de MOL, Zsolt Hernadi, soupçonné d'avoir versé la somme à M. Sanader.

MOL a précisé mardi qu'il était impossible de condamner quelqu'un sans motif, sans crime et sans preuve.

Il n'y a pas de motif. Lors de sa prise de participation dans INA, la société était proche de la faillite. MOL n'avait certainement pas besoin d'outils illégaux pour prendre contrôle de la société en 2009, a estimé le groupe hongrois.

Il n'y a pas de crime non plus, car MOL n'a rien donné à des hommes politiques ou à des preneurs de décisions pour consolider et sauver INA, a ajouté MOL.

Il n'y a pas de preuve, car l'accusation est fondée sur le témoignage d'une seule personne, démenti par l'accusé et deux autres témoins.

En tant que premier investisseur étranger en Croatie, MOL désire contribuer aux succès d'INA en la rendant plus performante et profitable, a souligné la compagnie dans son communiqué.

Durant le procès, Ivo Sanader, Premier ministre croate de 2003 à 2009, a plaidé non coupable, et a affirmé être victime d'une persécution politique. Son avocat Cedo Prodanovic a indiqué à la presse qu'il allait faire appel de la décision.

(©AFP / 20 novembre 2012 16h23)