Hongrie: un réservoir de boue rouge dangereux près du Danube


BUDAPEST - Un réservoir de boue rouge toxique sur les rives hongroises du Danube se situe un endroit à risque élevé et doit impérativement être modernisé, a indiqué jeudi à Budapest un expert autrichien de la gestion des déchets.

Le professeur Karl E. Lorber, un conseiller du gouvernement autrichien en matière de la protection de l'environnement, a dénoncé une technologie ancienne, loin des critères actuels, concernant le réservoir de boue toxique d'Almasfüzitö, dans le nord de la Hongrie.

Le réservoir a été construit avec une technologie très modeste... Ce n'est pas étonnant que l'endroit présente un risque élevé de nos jours, a souligné M. Lorber lors d'une conférence de presse organisée par l'ONG écologiste Greenpeace. L'expert a ajouté que sa rénovation était impérative.

Selon lui, non seulement la perméabilité du fond du réservoir risque d'entraîner la contamination des eaux souterraines et du Danube, mais les particules de boue rouge séchée à la surface du bassin peuvent aussi polluer l'air.

Outre le cas d'une brèche dans le mur du réservoir, qui sert aussi de digue pour le Danube, le plus grand danger est le fait que plus de 160 matériaux dangereux sont entreposés ici, a-t-il ajouté.

Le juriste hongrois Csaba Kiss a de son côté déclaré que la licence de dépôt de déchets de la société concernée, remontant à avril 2010, était illégitime à plusieurs titres.

Fin septembre, Greenpeace avait organisé une manifestation demandant que cette installation soit examinée immédiatement.

Un réservoir similaire avait cédé il y a un peu plus d'un an, le 4 octobre 2010, à Kolontar (ouest), provoquant le déversement de centaines de milliers de mètres cubes de boue rouge toxique sur une dizaine de kilomètres carrés. L'accident avait fait dix morts et provoqué une catastrophe écologique.

(©AFP / 13 octobre 2011 16h09)