Immobilier: les Etats-Unis abandonnent une enquête sur Goldman Sachs


NEW YORK - Le gouvernement américain a mis fin à une enquête très médiatisée sur Goldman Sachs cherchant à déterminer si la banque d'affaires avait trompé des investisseurs en leur vendant des produits financiers adossés à de l'immobilier à risque avant la crise.

Nous sommes heureux que ce problème soit derrière nous, a réagi un porte-parole de Goldman Sachs joint vendredi par l'AFP.

Le Département américain de la Justice (DoJ) a pris cette décision après la parution d'un rapport parlementaire très sévère sur l'affaire, le rapport Levin-Coburn, a-t-il indiqué dans un communiqué publié jeudi dans la nuit.

Après un examen attentif des informations fournies par un rapport (parlementaire sur l'affaire) et plus d'un an d'enquête fouillée, le département américain de la Justice (...) et plusieurs autres agences gouvernementales dont le FBI ont déterminé que, d'après la loi et les preuves existantes à ce jour, il n'y a pas de base viable pour engager des poursuites criminelles contre Goldman Sachs ou l'un de ses employés d'après les accusation de ce rapport parlementaire.

Jeudi, la banque avait déjà indiqué dans un document boursier que l'autorité américaine des marchés boursiers, la SEC, avait abandonné une autre enquête liée à des produits financiers adossés à des titres immobiliers.

GOLDMAN SACHS GROUP

(©AFP / 10 août 2012 17h19)