Iran: Sarkozy évoque une attaque préventive contre des sites nucléaires


PARIS - Le président français Nicolas Sarkozy a averti mercredi l'Iran de la possibilité d'une attaque préventive contre ses sites nucléaires, s'il maintenait ses ambitions dans ce domaine, tout en estimant qu'une telle opération provoquerait une crise majeure.

Ses ambitions militaires, nucléaires et balistiques constituent une menace croissante qui pourrait conduire à une attaque préventive contre les sites iraniens, qui provoquerait une crise majeure dont la France ne veut à aucun prix, a-t-il déclaré au cours de la conférence annuelle des ambassadeurs de France.

Le président français n'a pas cité les pays qui pourraient être tentés par une telle opération militaire visant les sites nucléaires iraniens.

Nicolas Sarkozy s'est également prononcé pour un nouveau renforcement des sanctions contre Téhéran.

L'Iran refuse de négocier sérieusement. L'Iran se livre à de nouvelles provocations. Face à ce défi, la communauté internationale doit apporter une réponse crédible. Elle le peut si elle fait preuve d'unité, de fermeté et que les sanctions sont plus sévères encore. Nous aurions tort d'en sous-estimer les effets qui sont chaque jour plus perceptibles, a-t-il souligné.

L'Iran a développé un ambitieux programme nucléaire qui, selon les Occidentaux, a des visées militaires. Téhéran réplique qu'il s'agit d'un programme dont l'objectif est exclusivement civil.

(©AFP / 31 août 2011 18h23)