Israël: Netanyahu célèbre la réunification de Jérusalem


JERUSALEM - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a célébré dimanche la réunification de Jérusalem, pour le 44e anniversaire de la conquête de la partie orientale de la ville, affirmant son engagement à poursuivre la construction dans Jérusalem, coeur de la nation.

Le gouvernement est engagé à construire à Jérusalem qui est le coeur de la nation, a déclaré le chef du gouvernement, en allusion à la poursuite de la colonisation juive dans Jérusalem-Est, en dépit de l'opposition de la communauté internationale.

Il y a 44 ans, la ville a été réunifiée et nous sommes retournés aux terres de nos ancêtres a-t-il poursuivi, à l'entrée de la Vieille ville de Jérusalem, à Jérusalem-Est.

Il a annoncé le déblocage d'une centaine de millions de dollars, essentiellement pour le développement touristique et technologique d'institutions israéliennes, dans les deux parties de la ville.

L'unité de la ville est le fondement de l'unité du peuple d'Israël, a encore martelé M. Netanyahu qui a rappelé l'accueil chaleureux que lui a réservé mardi le Congrès américain, alors qu'il réitérait son opposition à tout compromis sur Jérusalem-Est.

Le monde entier sait que le peuple d'Israël et ses amis sont fidèles à Jérusalem (...). Je pense aujourd'hui que cela ce sait encore mieux, a t-il souligné.

La réunion du cabinet s'est déroulée à la Citadelle de David, dont la tour est devenue au fil des siècles un symbole de la ville.

Israël a annexé Jérusalem-Est après son occupation, d'abord de facto, en étendant sa législation civile dès la fin du mois de juin 1967, puis de jure en adoptant le 30 juillet 1980 une loi proclamant la Ville sainte comme sa capitale éternelle et indivisible.

Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale, les Palestiniens voulant établir dans le secteur oriental la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

La semaine dernière, le gouvernement israélien a approuvé la construction de 1.520 nouveaux logements dans deux quartiers de colonisation juive à Jérusalem-Est.

Jérusalem comprend près de 780.000 habitants: plus de 280.000 Palestiniens, vivant dans sa partie orientale et qui ont des droits de résidents sans être des citoyens israéliens, et 490.000 juifs dont plus de 200.000 vivent dans une douzaine de quartiers de colonisation.

Les Palestiniens de Jérusalem, tout en bénéficiant des services sociaux des Israéliens, souffrent de graves discrimination en ce qui concerne notamment la délivrance de permis de construire, selon des ONG israéliennes de défense des droits de l'Homme.

Israël va célébrer officiellement 1er mars le Jour de Jérusalem commémorant la réunification de la ville en 1967, après la Guerre des Six jours.

D'importantes forces de sécurité seront déployées pour prévenir tout incident, d'autant que le parcours prévu traverse le quartier de Cheikh Jarrah, théâtre de manifestations hebdomadaires contre l'expulsion de résidents palestiniens.

(©AFP / 29 mai 2011 15h37)