Italie/crise politique: la Bourse de Milan ouvre en baisse de 2%


MILAN - La Bourse de Milan a ouvert en forte baisse en réaction à la nouvelle crise politique provoquée au cours du week-end par Silvio Berlusconi, qui menace la survie du gouvernement.

Vers 07H20 GMT, l'indice FTSE Mib reculait de 2,01% à 17.292 points. Les plus grands perdants étaient les valeurs bancaires qui affichaient des titres en chute jusqu'à 5%.

Unicredit reculait de 3,69% à 4,596 euros et Intesa Sanpaolo, qui a confirmé dans la nuit la démission de son patron, chutait de 4,36% à 1,512 euro.

Seul Telecom Italia sortait du lot avec une hausse de 3,36% à 0,5995 euro.

Le Cavaliere a demandé samedi à ses ministres de se retirer du gouvernement, poussant le président du Conseil Enrico Letta à poser la question de confiance au Parlement ce mercredi. L'issue de ce vote est extrêmement difficile à prévoir à ce stade, note Loredana Federico, économiste de la banque Unicredit, qui relève que le parti de M. Berlusconi pourrait d'ici là se scinder en deux.

La situation reste très fluide et nous devons reconnaître que le risque d'élections anticipées n'est pas négligeable. Mais nous pensons qu'au final le pari de M. Berlusconi ne paiera pas, estime de son côté Matteo Cominetta de HSBC.

(©AFP / 30 septembre 2013 09h28)