Koweït: le Parlement adopte un budget en déficit pour 2011/2012


KOWEIT - Le Parlement koweïtien a adopté mercredi un budget de l'Etat en déficit pour l'exercice 2011/2012, prévoyant des dépenses records dans ce riche pays pétrolier du Golfe.

Dans le nouveau budget, qui a recueilli 39 voix pour et 20 contre, les dépenses s'élèvent à 19,44 milliards de dinars (70,7 milliards de dollars), en hausse de 11% par rapport au précédent exercice, principalement pour répondre à une série de hausses salariales et des subventions pour les Koweïtiens, ont indiqué des députés.

Le dernier record en matière de dépenses publiques était de 18,7 milliards de dinars en 2008/2009 lorsque les prix du brut avaient atteint un pic historique à 147 dollars le baril. Ce budget incluait une enveloppe de 5,5 milliards de dinars pour une agence de pension.

Les revenus sont estimés à 13,45 milliards de dinars, issus à plus de 90% des recettes pétrolières, en hausse de 38% par rapport au dernier exercice grâce à un prix du brut retenu dans le budget à 60 dollars le baril, contre 43 dollars auparavant.

Ainsi, le budget dégage un déficit de 6 milliards de dinars.

L'émirat a toujours prévu un déficit ces 12 dernières années mais a fini à chaque fois en excédent en raison notamment d'une sous-estimation des cours du brut dans le calcul du budget.

Le budget koweïtien court du 1er avril au 31 mars. Son adoption a été retardée en raison des rapports tumultueux entre l'exécutif et le législatif.

(©AFP / 29 juin 2011 11h16)