L'Europe devrait être considérée comme un pays émergent, selon le patron de Total


DAVOS (Suisse) - Christophe de Margerie, le dirigeant du groupe pétrolier français Total, estime que l'Europe devrait être considérée comme un pays émergent et qu'elle a besoin de se reconstruire complètement pour trouver de la croissance, a-t-il déclaré mercredi à Davos.

Ne le prenez pas comme une provocation, je pense que l'Europe devrait être reconsidérée comme un pays émergent, a-t-il déclaré à la presse à l'occasion du Forum économique mondial (WEF). Et donc non comme une économie avancée au même titre que les Etats-Unis ou le Japon.

M. Margerie estime que l'Europe, dont l'économie se débat dans une croissance molle, un chômage élevé et une inflation très faible, doit refonder son modèle économique.

Aujourd'hui nous essayons juste de combattre ceux (les pays émergents qui exportent beaucoup) qui parfois fabriquent le même produit (que nous Européens), moins cher, a-t-il dit, appelant à développer de nouvelles compétences et à rétablir la compétitivité.

Franchement, nous avons besoin d'un nouveau départ. Arrêtons de penser que nous pouvons redémarrer à partir de choses qui ne peuvent plus être sources de développement ou de croissance pour nos pays, a déclaré M. de Margerie.

Il estime également qu'il faut cesser de faire une différence entre le sud et le nord de l'Europe, car dans ce cas, l'Europe est morte.

(©AFP / 22 janvier 2014 12h15)