L'éolien baissera la facture des Français à partir de 2025


PARIS - L'énergie éolienne diminuera la facture d'électricité des consommateurs français à partir de 2025, selon une étude publiée mardi soir par France Energie Eolienne (FEE), une des principales fédérations du secteur.

Selon ces projections, l'éolien réduira la facture d'électricité pour le consommateur à partir de 2025 parce que les coûts évités seront supérieurs au prix d'achat de l'électricité éolienne, indique FEE dans un communiqué.

En 2030, chaque mégawattheure éolien produit fera économiser 10 euros au consommateur, le courant tiré du vent se substituant à des énergies globalement plus cher, assure l'exercice de prospective.

Le scénario retenu est celui de la promesse de François Hollande de ramener la part du nucléaire dans l'électricité française de 75% à 50% en 2025, avec un prix de l'électricité éolienne stable à environ 80 euros du mégawattheure, soit le tarif d'achat actuel en France.

Il fallait arriver à apporter notre pierre au débat sur la transition énergétique et réfléchir à l'éolien dans l'ensemble du scénario de transition énergétique, a expliqué à l'AFP Sonia Lioret, la déléguée générale adjointe de FEE.

Pour l'heure, l'énergie éolienne représente toujours un surcoût pour le consommateur, répercuté sur les factures via la Contribution au service public de l'électricité (CSPE), mais celui-ci est modeste. Elle représente pour 2013 11% du montant de cette taxe, soit environ 4 euros par ménage et par an, selon la FEE.

Selon l'étude, réalisée avec le cabinet spécialisé E-Cube Strategy Consultants, le développement de l'éolien n'a pas de coûts cachés, avec peu d'investissements nécessaires pour renforcer le réseau électrique.

Elle estime également que l'appui de nouvelles centrales thermiques, souvent jugées nécessaires lorsque le vent ne souffle pas, ne sera pas nécessaire et que le niveau existant suffira. Le gestionnaire du réseau à haute tension RTE n'anticipe ainsi pas de hausse des capacités de secours en 2020, note la FEE.

(©AFP / 12 février 2013 20h00)