La BCE rejette le plan espagnol d'aide à Bankia


PARIS - La Banque centrale européenne (BCE) a rejeté le schéma de recapitalisation élaboré par le gouvernement espagnol pour Bankia, troisième banque du pays par les actifs, affirme mercredi le quotidien économique Financial Times, citant des responsables européens anonymes.

Ce plan, consistant à apporter des obligations d'Etat à Bankia, afin que la banque puisse ensuite les présenter pour obtenir de l'argent frais auprès de la BCE, a été considéré comme inacceptable, selon le quotidien.

Ce mode de recapitalisation serait assimilé à un financement de l'Etat espagnol par la BCE, ce qui est contraire à ses statuts, selon une des sources citées.

Le Wall Street Journal indique de son côté que la BCE s'opposerait à un tel plan s'il lui était présenté, citant des sources également anonymes.

Bankia a besoin pour se renflouer de 23,5 milliards d'euros, dont 19 milliards restent encore à trouver.

Une porte-parole du ministère de l'Economie a indiqué mardi que la priorité est d'aller sur le marché, Madrid étant donc disposé à lancer une émission obligataire, malgré la tension actuelle, pour obtenir ces fonds.

Le président de la BCE Mario Draghi doit prononcer mercredi à Bruxelles un discours sur la stabilité financière, monétaire et la croissance.

L'Espagne a été encore fortement bousculée mardi sur les marchés, qui continuent de douter de sa capacité à assumer seule ses engagements financiers alors qu'elle doit voler au secours de ses banques et de ses régions, en pleine récession.

BANKIA

(©AFP / 30 mai 2012 08h44)