La Suède suspend en partie la chasse au loup sous la pression de l'UE


STOCKHOLM - Le gouvernement suédois a annoncé mercredi qu'il suspendait la chasse traditionnelle au loup au moins jusqu'à l'hiver prochain, tout en autorisant un autre type de chasse, dans une manoeuvre visant à éviter la justice européenne.

En réponse à la Commission européenne, au dernier du jour du délai donné par Bruxelles, le ministère de l'Environnement a précisé que, contrairement aux deux hivers passés, aucune licence ne serait décernée pour la chasse au loup durant l'hiver 2011-2012.

Ce type de chasse sera remplacé par un recours plus fréquent à la chasse de protection, qui permet déjà aux populations vivant dans les régions fréquentées par les loups d'en tuer en cas de besoin, comme l'autorise une directive européenne, a assuré le ministère dans un communiqué.

Des licences devraient de nouveau accordées au plutôt à l'hiver 2013, a néanmoins indiqué le ministre des Affaires rurales, Eskil Erlandsson, cité dans le même communiqué.

Dans le même temps, Stockholm a renoncé au plafond de 210 loups vivants maximum qu'elle avait instauré en 2009, de manière arbitraire selon la Commission européenne.

Estimant que le loup est une espèce menacée, Bruxelles avait donné jusqu'au 17 août à la Suède pour qu'elle revoie sa législation afin d'être en conformité avec la législation européenne, sous peine d'un renvoi de l'affaire devant la Cour européenne de justice.

Il y avait un risque que cette affaire traîne en longueur pendant des années, a argumenté le ministre de l'Environnement, Andreas Carlgren.

En appelant ++chasse de protection++ toute chasse au loup, nous allons éviter une telle procédure juridique, a-t-il dit à la presse. Selon lui, la directive européenne Habitat, Faune, Flore autorise la chasse de protection, y compris avec les espèces menacées, s'il y a de bonnes raisons.

Alors que la Fédération suédoise des chasseurs a regretté la décision du gouvernement, l'Association de protection de la nature l'a accueillie avec un optimisme prudent.

C'est réjouissant mais il reste à voir comment la nouvelle politique sera appliquée, a déclaré son président, Mikael Karlsson. Cette annonce ne doit pas être juste une pirouette pour éviter la Cour de justice, a-t-il insisté.

Lors de la campagne de chasse 2010, la 1ère depuis 1964, le quota de 27 loups avait été atteint. L'hiver dernier, le quota de 20 animaux tués avait été manqué d'une tête.

(©AFP / 17 août 2011 19h10)