Le Danemark rehausse ses ambitions énergétiques, l'éolien privilégié


COPENHAGUE - L'énergie éolienne devra assurer la moitié de la consommation électrique du Danemark en 2020, d'après le plan intitulé Notre Energie présenté vendredi par le ministre du Climat, de l'énergie et de la construction Martin Lidegaard.

Le Danemark doit utiliser nettement plus l'énergie renouvelable et nous devons devenir bien meilleurs pour exploiter l'énergie efficacement, a déclaré le ministre en conférence de presse.

Le royaume scandinave doit devenir indépendant à 100% vis-à-vis des énergies fossiles en 2050 au bénéfice de l'énergie éolienne, de la biomasse et du biogaz, d'après le plan Notre Energie publié sur le site du ministère du Climat.

Le gouvernement de gauche, au pouvoir depuis septembre, reprend donc le plan Stratégie de l'énergie 2050 présenté en février par le précédent gouvernement de droite, mais avec un niveau d'ambition supérieur, affirme un communiqué du ministère du Climat.

L'ancien plan prévoyait d'augmenter de 20% aujourd'hui à 42% en 2020 la part de l'éolien dans l'électricité consommée au Danemark.

Le nouveau gouvernement prévoit d'investir 5,6 milliards de couronnes (750 millions d'euros) dans cette politique énergétique, contre 3,6 milliards prévus par son prédécesseur.

Ces investissements seront supportés par les particuliers et les entreprises via une augmentation du prix de l'énergie, incitant les Danois à faire des travaux d'isolation pour économiser l'énergie.

Le gouvernement prévoit que les ménages réduiront leur consommation d'énergie moyenne de 8-10% d'ici 2020.

Des négociations concrètes s'ouvriront rapidement entre les partis politiques, qui doivent se mettre d'accord afin que le plan ne soit pas modifié en cas de changement de majorité.

(©AFP / 25 novembre 2011 14h37)