Le manque de précipitations perturbe la navigation commerciale sur le Rhin


STRASBOURG - Le manque de précipitations dans l'est de la France ces dernières semaines, après un printemps déjà très sec, perturbe fortement la navigation des péniches de marchandises sur le Rhin, ont souligné vendredi des professionnels du transport fluvial en Alsace.

Depuis trois mois il n'y a presque plus d'intempéries dans nos régions, dans le nord de la Suisse et en Alsace, du coup le niveau du Rhin est très bas, constate Jean-Laurent Hermann, représentant des commissionnaires de transport à Strasbourg.

Selon ce dernier, les mariniers peuvent charger leurs bateaux jusqu'à un enfoncement d'environ 1,50 mètre, alors que les plus grosses péniches ont une capacité d'enfoncement de 3,80 m à 4 m. L'an dernier le Rhin permettait un enfoncement de 2,80 m en novembre.

Aujourd'hui les bateaux chargent au tiers de leur capacité totale, cela représente une perte de 30 à 40% de notre chiffre d'affaires, poursuit M. Hermann.

Les techniciens de Météo France à Strasbourg ne sont guère surpris par la situation: Le printemps a été exceptionnellement sec, en juin on était déjà en situation de sécheresse. Les pluies du mois d'août ont un peu rattrapé la situation mais le niveau de précipitations a de nouveau baissé depuis septembre, note ainsi un climatologue de Météo France.

Le drame c'est novembre: il n'y a pas eu de pluie. A la station de l'aéroport de Strasbourg-Entzheim on a eu moins d'un millimètre de précipitations sur l'ensemble du mois. Les niveaux du Rhin sont donc très bas, fatalement, ajoute le climatologue, selon qui il tombe entre 40 et 60 mm à pareille époque en temps normal.

En ce moment les chargeurs passent plutôt par la route ou par le train au lieu de passer par la voie maritime, explique de son côté Jean-Laurent Kistler, de Voies navigables de France.

Chaque année environ 25.000 bateaux empruntent le Rhin franco-allemand, entre Bâle (Suisse) et Lauterbourg (Bas-Rhin), qui transportent 30 millions de tonnes de marchandises.

(©AFP / 02 décembre 2011 17h42)