Le marché des pesticides en hausse en France en 2011


PARIS - Le marché des pesticides est en hausse en 2011 en raison de conditions météorologiques particulièrement éprouvantes pour certaines cultures, a annoncé mercredi l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP).

En volume, la hausse est de 1,3% tandis qu'en valeur la progression atteint +5% pour un chiffre d'affaires approchant 1,9 milliard d'euros, a précisé Jean-Charles Bocquet, directeur général de l'UIPP, lors d'un point presse.

Une hausse des prix mais aussi la mise au point de nouveaux produits explique cette augmentation du chiffre d'affaires, selon M. Bocquet.

Les ventes d'herbicides ont grimpé de 17% pour contrer l'apparition des mauvaises herbes qu'un printemps exceptionnellement chaud et sec a contribué à installer durablement, notamment sur les betteraves.

En raison des températures élevées, les ventes d'insecticides ont, elles aussi, accusé une hausse de 11% pour pallier la pression parasitaire sur le colza, les céréales et la vigne.

Pour leur part, les ventes de fongicides sont en recul de 10% pour la deuxième année consécutive, en raison d'une baisse de la présence de parasites sur la vigne et les céréales.

Enfin, l'arrivée sur le marché de nouveaux produits, comme par exemple le traitement des semences contre les ravageurs, ont séduit les agriculteurs puisque les ventes sont en augmentation de 7%, souligne l'UIPP.

En 2012, la tendance de hausse générale pourrait se poursuivre en raison d'un printemps humide qui favorise la prolifération de champignons sur les céréales, notamment le blé.

Premier pays agricole européen, la France est aussi le plus grand utilisateur de pesticides. En 2010, avec un chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros, la France précédait l'Allemagne (1,25 milliard), l'Italie (807 millions), la Grande-Bretagne (589 millions) et la Pologne (455 millions), selon les chiffres communiqués par l'UIPP.

Au niveau mondial, le marché des pesticides est en nette progression, +15% en valeur. Dans la plupart des régions du monde, nous avons des croissances supérieures à 10% car les agriculteurs sont encore en phase de développement, afin de produire plus pour nourrir leur population, a souligné M. Bocquet.

L'Europe est la première région utilisatrice de pesticides (27,7% du chiffre d'affaires), devant l'Asie (26,4%), l'Amérique latine (23%), l'Amérique du nord (19%) et l'Afrique (4%).

Sur six ans, entre 2006 et 2011, le chiffre d'affaires mondial a augmenté de 44,6% de 30,4 millions de dollars à 44 millions de dollars.

(©AFP / 27 juin 2012 12h02)