Liban: grève des pilotes de la MEA contre le renvoi d'un collègue malade


BEYROUTH - Les pilotes de la compagnie nationale libanaise Middle East Airlines (MEA) ont voté lundi en faveur d'une grève de 48 heures pour protester contre le licenciement d'un collègue malade du cancer.

Fadi Khalil, chef du syndicat des pilotes, a déclaré à l'AFP que l'arrêt de travail serait en vigueur de 20H00 GMT ce lundi à 20H00 GMT mercredi et affectera tous les vols.

La grève a été décidée pour protester contre la décision de mettre fin au contrat d'un collègue, un commandant de bord qui a travaillé 38 ans pour la MEA, dès son départ en congé maladie, explique M. Khalil.

Les pilotes demandaient que leur collègue soit, conformément à la loi, payé 75 jours en temps complet et 75 jours en temps partiel, explique-t-il, précisant que la MEA offrait des indemnités mais hors du cadre de la loi.

Mais le PDG de la MEA, Mohamed El-Hout, a rejeté l'appel à la grève qu'il a jugé illégal et arbitraire, affirmant que le conseil de direction de la compagnie devait tenir une réunion d'urgence mardi sur cette affaire.

On ne peut pas annoncer une grève à 17H00 pour le soir même, a-t-il dit, ajoutant que la compagnie avait par le passé versé des indemnités similaires à d'autres pilotes malades.

Ils présentent la compagnie comme étant inhumaine et cela n'est pas justifié, a ajouté le PDG de la MEA à l'AFP.

Il a dit douter que tous les pilotes observent la grève, précisant que les vols à Paris, Bruxelles, Francfort et Londres étaient toujours prévus lundi soir.

(©AFP / 28 novembre 2011 18h29)