Mahmoud Abbas au Venezuela, rencontre avec Chavez


Caracas - Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas est arrivé mardi au Venezuela où il a rencontré le chef de l'Etat Hugo Chavez, dans le cadre d'une tournée régionale en faveur de l'adhésion à l'ONU d'un Etat de Palestine, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

La visite au Venezuela de M. Abbas, qui ne faisait pas partie de l'agenda de sa tournée en Amérique centrale, avait été annoncée lundi soir par Hugo Chavez, grand défenseur de la cause palestinienne.

Le président palestinien a été accueilli à l'aéroport de Caracas par le ministre des Affaires étrangères Nicolas Maduro, alors que dans le même temps Israël et le mouvement islamiste Hamas annonçaient un accord sur la libération d'un millier de détenus palestiniens en échange du soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Le président Abbas se félicite chaleureusement de la conclusion d'un accord d'échange (de prisonniers) qui est un succès national palestinien, a déclaré à l'AFP à Ramallah le négociateur Saëb Erakat par téléphone à Caracas, où il accompagne le dirigeant palestinien.

J'invite tout le peuple vénézuélien à soutenir la cause du peuple palestinien, a déclaré pour sa part Hugo Chavez, en recevant M. Abbas au palais présidentiel de Miraflores.

Depuis la création de l'Etat d'Israël, il y a 63 ans, les Palestiniens subissent des persécutions, des invasions, des bombardements, des agressions, des résolutions de l'ONU contre eux mais la reconnaissance de la Palestine est inévitable, a estimé le président vénézuélien.

Nous avons un ambassadeur en Palestine, seulement, Israël interdit qu'il pénètre dans les territoires occupés, a poursuivi M. Chavez avant d'accueillir Mahmoud Abbas avec les honneurs militaires, une accolade et deux baisers.

Il a par ailleurs critiqué la position des Etats-Unis qui ont, selon lui, ont bloqué à 43 reprises des décisions au Conseil de sécurité de l'ONU pour protéger Israël.

Le chef de l'Autorité palestinienne effectue actuellement une tournée internationale. Il était arrivé vendredi en Amérique latine. Après la République dominicaine et le Salvador, qui soutiennent la démarche palestinienne, il s'étair rendu dimanche soir en Colombie. Pays important pour ses visées en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité, la Colombie a confirmé qu'elle ne voterait pas en faveur de l'adhésion.

M. Abbas sera également reçu par le président Français Nicolas Sarkozy vendredi à Paris.

(©AFP / 12 octobre 2011 01h41)