Mali: l'UE condamne le coup d'Etat et réclame retour du pouvoir constitutionnel


BRUXELLES - L'Union européenne a condamné jeudi le coup d'Etat militaire au Mali et réclamé le retour dès que possible du pouvoir constitutionnel.

Nous condamnons la prise de contrôle du pouvoir par les militaires et la suspension de la Constitution, a dit le porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, dans un communiqué. Le pouvoir constitutionnel doit être rétabli dès que possible, a-t-il ajouté.

La sécurité et la liberté du peuple malien doivent être préservées en toute circonstance, a ajouté le porte-parole, Michael Mann.

Des militaires maliens ont pris jeudi le pouvoir à Bamako après plusieurs heures de combat, dissous les institutions et décrété un couvre-feu pour, selon eux, en finir avec le manque de moyens dans la lutte contre la rébellion touareg et les groupes islamistes dans le nord du pays.

Le Mali est confronté depuis mi-janvier à des attaques du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA) et d'autres rebelles touareg, dont des hommes lourdement armés qui avaient combattu pour le régime de Mouammar Kadhafi, qui ont pris plusieurs villes du nord du pays.

Le gouvernement malien a accusé Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a des bases dans le nord du Mali d'où elle opère dans plusieurs pays du Sahel, de combattre avec le MNLA.

(©AFP / 22 mars 2012 10h07)

News les plus lues