Mali: le président de l'Assemblée désigné comme chef de l'Etat intérimaire


BAMAKO - La Cour constitutionnelle du Mali a constaté officiellement la vacance de la présidence après la démission du chef de l'Etat déchu Amadou Toumani Touré, et a chargé le président de l'Assemblée nationale Dioncounda Traoré d'assurer l'intérim, selon un arrêt publié mardi.

L'investiture de M. Traoré comme président de la transition aura lieu après-demain (jeudi) à 09H00 (locales et GMT), a déclaré à l'AFP une source proche de la Cour.

La Cour constate la vacance de la présidence de la République suite à la démission de M. Amadou Toumani Touré, indique une copie de l'arrêt transmise à la presse après une séance de la haute juridiction. Le président de l'Assemblée nationale, M. Dioncounda Traoré, assure l'intérim du président de la République, ajoute la Cour.

L'intronisation de M. Traoré est prévue par l'accord conclu entre la junte qui a renversé le président Amadou Toumani Touré (ATT) le 22 mars et la médiation ouest-africaine.

Cette investiture marquera le coup d'envoi de la transition après le retrait des putschistes, alors que le pays est en pleine tourmente après la prise du Nord par des rebelles touareg et des islamistes armés.

Dans son arrêt, la Cour constitutionnelle stipule que le scrutin en vue de l'élection du nouveau président de la République doit être organisé 21 jours au moins et 40 jours au plus à compter de la notification du présent arrêt.

Cependant, l'accord de sortie de crise précise que les circonstances exceptionnelles que connaît le Mali rendent impossible la tenue des élections dans ces délais, et qu'une transition sera mise en place jusqu'à ces scrutins dont la date n'est pas précisée.

(©AFP / 10 avril 2012 17h03)

News les plus lues