Maurel et Prom va chercher du pétrole et du gaz au Québec


PARIS (France) - La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, son ancienne filiale MPI (ex-Maurel et Prom Nigeria) et la compagnie canadienne Pétrolia se sont associées pour chercher du pétrole et du gaz en Gaspésie dans le sud-est du Québec, ont-elles annoncé vendredi.

Le périmètre concerne 13 permis recouvrant au total 1.892 kilomètres carrés de cette zone située sur la rive sud du Saint Laurent, indiquent les trois sociétés dans un communiqué commun.

Les objectifs recherchés se situent dans des réservoirs de nature non conventionnelle, sans pour autant exclure la présence de dépôts classiques, précisent-elles.

La nature non conventionnelle (terme qui recouvre notamment les gaz et pétrole de schiste) de ces réservoirs n'est pas précisée.

En vertu de l'accord signé, Pétrolia sera l'opérateur initial et détiendra 50% d'un accord de partenariat à parité. Les 50% restants se répartissent aux deux-tiers chez MPI et un tiers pour Maurel et Prom, via un véhicule commun d'investissement baptisé Saint-Aubin Energie.

Au cours des prochains mois, les équipes techniques de Pétrolia et de Maurel & Prom consacreront leurs efforts à l'élaboration d'un programme d'exploration volontaire, indiquent les compagnies, sans plus de détails quant au calendrier.

Au total, Pétrolia a des intérêts dans des permis recouvrant 14.000 kilomètres carrés au Québec, principalement dans la péninsule gaspésienne et sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du Saint-Laurent, des droits très prometteurs selon la société.

map/lo/nas

ETABLISSEMENTS MAUREL ET PROM

(©AFP / 19 juillet 2013 18h21)