Merkel juge préoccupant le score de l'extrême-droite en France


BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel juge préoccupant le score de l'extrême droite en France, a déclaré un porte-parole du gouvernement allemand lundi, lors d'un point de presse hebdomadaire.

Ce haut score est préoccupant, mais je suppose que cela va se régler au deuxième tour, a dit ce porte-parole, questionné sur le score historique de 18% atteint dimanche par le Front national (FN) au premier tour de la présidentielle française.

La chancelière continue de soutenir le président Nicolas Sarkozy, a-t-il ajouté, tout en précisant qu'elle travaillerait bien avec tout président français élu.

Se fondant sur l'expérience passée de la coopération franco-allemande, il a souligné que jusqu'ici les chefs de gouvernements de ces deux pays, quels qu'ils soient, avaient toujours bien travaillé ensemble.

Dans un communiqué, le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, s'est pour sa part félicité de voir en lice deux candidats démocrates certifiés au deuxième tour de la présidentielle française.

C'est bien qu'il y ait un duel entre deux candidats démocrates certifiés, engagés pour l'Europe et l'amitié franco-allemande, a-t-il déclaré.

Le partenariat franco-allemand est l'une des clés pour l'avenir de l'Europe, a-t-il ajouté. L'Allemagne cherchera à coopérer bien et étroitement avec tout président élu par le peuple français, a-t-il poursuivi.

(©AFP / 23 avril 2012 11h59)