Neige: des militaires dégagent l'accès de l'usine Areva La Hague


Caen (France) - Des militaires appelés en renfort dans la Manche ont commencé mercredi à dégager l'accès à l'usine de retraitement de combustibles nucléaires usés d'Areva de Beaumont-Hague (Manche), a-t-on appris auprès des militaires.

La moitié de 27 militaires du 6ème Régiment du génie d'Angers, envoyés initialement en renfort pour aider ErDF à rétablir le courant dans les 28.500 foyers du département qui en sont privés, se trouvaient vers 9H à Beaumont-Hague, à vue d'oeil à un kilomètre de l'usine, a indiqué à l'AFP le lieutenant Marine Accari, officier de communication du 6ème RG d'Angers.

L'idée, c'est de dégager un tronçon (...) pour dégager l'accès à l'usine de la Hague afin que les salariés puissent aller au travail aujourd'hui, a indiqué à l'AFP le lieutenant Accari.

Selon un syndicaliste de l'usine, qui concentre le plus de matière radioactive en Europe, il y a aussi un enjeu de sûreté à dégager la route qui mène au site, même si en cas d'urgence des moyens aériens peuvent être déployés.

Le dégagement de la route menant à l'usine permettra aux 320 personnes qui en assurent la surveillance depuis lundi matin d'être relevées, a indiqué Frédéric Martinet, directeur adjoint du site, sans vouloir parler d'enjeu de sûreté.

L'usine a été arrêtée lundi matin, et une rotation organisée entre les 320 salariés présents sur le site, selon la direction.

Par ailleurs, près de 200 salariés d'Areva La Hague qui ont passé la nuit dans une salle polyvalente de Beaumont ont commencé à être ramenés chez eux, selon Areva. Près de 400 salariés avaient été bloqués dans la nuit de lundi à mardi dans les bus qui devaient les ramener chez eux, avant de rejoindre cette salle.

Près de 5.000 personnes travaillent à l'usine de la Hague, sous-traitants inclus.

(©AFP / 13 mars 2013 11h32)

News les plus lues