Nicole Bricq va se rendre en Asie du Sud-Est pour aider les groupes français


PARIS - La ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq a annoncé lundi qu'elle se rendrait très prochainement en Asie du Sud-Est pour aider les entreprises françaises dans la conquête de ces marchés et travailler sur une redéfinition des règles du commerce international.

Les ministres indonésiens et thaïlandais que j'ai rencontrés ces derniers jours m'ont fait part de leur volonté de faire de la France un de leurs nouveaux partenaires majeurs, a déclaré Mme Bricq, dans un communiqué, après une rencontre avec le ministre indonésien de l'Energie et des ressources minérales Jero Wacik.

La forte croissance des pays d'Asie du Sud-Est couplée à des projets d'infrastructures ambitieux sont autant d'opportunités pour l'industrie française, selon la ministre.

La ministre s'est déjà rendue au Maroc et en République Tchèque mais l'Asie du Sud-Est fera partie des priorités 2012, a précisé à l'AFP son cabinet.

En ce qui concerne l'Indonésie, la France souhaite poursuivre et amplifier sa coopération financière, l'Agence française de développement (AFD) pouvant intervenir dans le domaine de énergies renouvelables, précise le communiqué.

D'autres prêts pourraient être réservées aux infrastructures de transport, secteur dans lequel les entreprises françaises souhaitent renforcer leur présence en Indonésie, selon le communiqué.

La France souhaite également que le partenariat stratégique bilatéral signé en 2011 se traduise de manière concrète notamment dans le domaine énergétique, ajoute-t-il.

Le groupe Eramet a un vif intérêt pour l'exploitation d'une mine de nickel (Weda Bay) et le pétrolier Total participe à l'exploitation du champ gazier de la Mahakan, ajoute le communiqué.

ERAMET

TOTAL

(©AFP / 23 juillet 2012 20h05)