Oman: ouverture du procès lundi de 27 manifestants à Sohar


MASCATE - Vingt-sept manifestants ayant participé à de récentes manifestations à Sohar, une ville industrielle du nord du sultanat d'Oman, comparaîtront lundi devant un tribunal, a-t-on annoncé dimanche de source judicaire.

Huit des 27 accusés comparaîtront en état d'arrestation, les autres ayant bénéficié d'une libération conditionnelle après leur interpellation pour leur participation à des manifestations à Sohar, à 200 km au nord de Mascate, a-t-on ajouté de même source.

Selon le parquet, ils seront jugés pour incitation aux troubles, attroupement sur la voie publique et rassemblements non autorisés.

Début avril, la police avait annoncé la libération d'un groupe de 57 protestataires arrêtés à Sohar, au lendemain de la mort d'un manifestant tué par la police.

Le 20 avril, les autorités avaient annoncé la libération, en vertu d'une grâce du sultan Qabous, de 234 protestataires arrêtés pour attroupement sur la voie publique lors des récentes manifestations.

Mais des poursuites judiciaires devraient être engagées contre d'autres manifestants, accusés d'avoir incendié des établissements publics et privés, résisté aux autorités, bloqué des routes, perturbé la circulation et humilié ou agressé des employés de l'Etat, avait indiqué l'agence officielle Ona.

Oman, un sultanat généralement paisible de la Péninsule arabique, connaît depuis fin février un mouvement de protestation qui ne remet toutefois pas en cause l'autorité du sultan Qabous, au pouvoir depuis 1970.

A Salalah, dans le sud du sultanat, des dizaines de protestataires ont manifesté de nouveau vendredi pour réclamer notamment des réformes et de l'emploi, selon des témoins.

Les manifestants ont participé à la prière du vendredi sur une place avant de défiler dans le calme dans des rues de la ville, a-t-on ajouté.

Des protestataires organisent un sit-in sur cette place depuis quelques semaines.

Début mars, le sultan Qabous a procédé à un important remaniement ministériel pour répondre aux critiques des manifestants et annoncé la création prochaine de quelque 50.000 emplois.

(©AFP / 01 mai 2011 17h10)

News les plus lues