Parachutes dorés: Berlin juge intéressant le résultat du référendum suisse


BERLIN - Berlin a jugé lundi intéressant le résultat du référendum intervenu en Suisse dimanche pour limiter les rémunérations des dirigeants d'entreprises, en particulier les parachutes dorés, qui peuvent entraîner un manque de confiance dans le système économique.

Ce qu'a donné ce référendum est un résultat intéressant et cela mérite évidemment que l'on regarde vraiment à la loupe cet engagement pris par les Suisses, a commenté le porte-parole du gouvernement fédéral, Steffen Seibert, lors d'un point de presse régulier.

Le gouvernement fédéral a déjà mis en place en 2009 une loi concernant le contrôle des rémunérations des conseils d'administration, a-t-il rappelé.

Nous sommes, en ce qui concerne cette orientation, déjà à une étape plus loin, a-t-il donc jugé, ajoutant cependant: il est évident que les rémunérations excessives, les revenus excessifs entraînent chez beaucoup de gens un manque de confiance dans notre système économique et ça nous n'en voulons pas.

La commission européenne souhaite présenter d'ici la fin de l'année une proposition visant à permettre aux actionnaires de décider de la rémunération des hauts responsables d'entreprise, c'est-à-dire une idée similaire à celle que les citoyens suisses viennent d'approuver dans leur grande majorité, a-t-il rappelé.

La commission européenne va maintenant regarder exactement la chose et nous regardons à notre tour quelle sera sa proposition d'ici la fin de l'année, a déclaré M. Seibert.

Les Suisses ont largement plébiscité dimanche l'initiative limitant les rémunérations abusives des patrons des sociétés suisses cotées en Suisse ou à l'étranger et qui prévoit d'interdire leurs parachutes dorés, ces indemnités de départ de patrons ayant souvent défrayé la chronique dans la Confédération mais aussi en Europe et aux États-Unis.

(©AFP / 04 mars 2013 15h23)