Pologne: la première centrale nucléaire sera sur le littoral de la Baltique


VARSOVIE - La première centrale nucléaire que la Pologne s'apprête à construire dans les prochaines années sera située sur le littoral de la Baltique, dans le nord du pays, a annoncé vendredi le groupe polonais d'énergie PGE, responsable technique du programme nucléaire.

Trois localités proches de la mer, Zarnowiec, Choczewo et Gaski, ont été pré-sélectionnées sur une centaine de propositions, a indiqué à la presse le président de PGE, Tomasz Zadroga.

Le choix définitif du site sera annoncé dans deux ans environ, en même temps que celui du vainqueur d'un appel d'offres pour la construction de la centrale, a-t-il précisé, en rappelant que le groupe PGE devrait lancer cet appel d'offres avant la fin de l'année.

La Pologne, 38 millions d'habitants, ne dispose d'aucune centrale nucléaire et produit 94% de son électricité à partir du charbon. Elle veut en construire deux de 3.000 MW chacune, le premier réacteur devant être mis en service en 2020. Le coût de ce programme est estimé à 100 milliards de zlotys, soit plus de 22 milliards d'euros.

Trois grands consortiums internationaux ont jusqu'à présent manifesté leur intérêt pour le programme nucléaire polonais: les français EDF/Areva, le groupe américano-japonais Westinghouse Electric Company LLC, et le consortium américano-japonais GE Hitachi Nuclear Energy Americas.

Le choix du nucléaire est stratégique pour la Pologne. Selon une étude du gouvernement sur la politique énergétique jusqu'en 2030, Varsovie veut acquérir une indépendance par rapport à des importations, notamment de gaz russe. Elle est tenue en même temps de respecter les quotas européens d'émission de CO2, tâche très difficile avec des centrales au charbon.

La Pologne est tributaire du gaz russe qui assure 40% de ses besoins. Elle couvre 30% de sa consommation avec ses propres ressources, le reste étant importé d'autres pays.

EDF

AREVA

GENERAL ELECTRIC

HITACHI

(©AFP / 25 novembre 2011 11h59)