Première depuis 2011: 57 des 58 réacteurs nucléaires d'EDF en fonctionnement


PARIS - Cinquante-sept des 58 réacteurs nucléaires français d'EDF sont en fonctionnement depuis lundi, une première depuis janvier 2011, a-t-on appris mercredi auprès de leur exploitant.

Depuis la reprise de la production d'électricité d'un réacteur de la centrale de Cattenom (Moselle), seul le réacteur numéro 2 de la centrale du Blayais (Gironde) est actuellement à l'arrêt, a indiqué à l'AFP une porte-parole d'EDF.

Cet arrêt du réacteur de 900 mégawatts est programmé, puisqu'il est lié à une visite décennale de sécurité par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a-t-elle souligné.

Au total, 60,1 gigawatts de capacité de production nucléaire sont en fonctionnement, selon EDF, qui vante une prouesse industrielle.

Ce petit chelem est du jamais vu depuis janvier 2011. Les 58 réacteurs hexagonaux avaient même tourné tous ensemble durant une semaine entre le 9 et le 15 janvier il y a trois ans, selon EDF.

Le géant français de l'électricité, qui a encore considéré récemment que la disponibilité de ses centrales nucléaires restait inférieure à ses objectifs, espère que cette situation perdurera jusqu'à la reprise des arrêts de maintenance.

Celle-ci doit en principe reprendre progressivement en février, mais peut éventuellement être adaptée en fonction des besoins en électricité, a précisé EDF.

La demande d'électricité française est à son maximum en hiver, du fait notamment du chauffage électrique et dans une moindre mesure des journées plus courtes. EDF cale donc l'organisation de ses 19 centrales nucléaires pour qu'elles soient pleinement disponibles en hiver.

Ce taux de disponibilité très élevé du parc nucléaire (près de 99%) tombe toutefois à un moment où les cours de l'électricité sont relativement bas pour la période.

Selon des opérateurs du marché européen de l'électricité, cités par l'agence Bloomberg, la haute disponibilité des réacteurs nucléaires français pèse d'ailleurs sur les cours du marché européen de gros, dont les prix sont déjà bas ces derniers mois.

map/mpa/fpo/fm

EDF

(©AFP / 15 janvier 2014 18h38)