Près de 20% des Suédois préfèrent éviter le contact avec les séropositifs


STOCKHOLM - Près de 20% des Suédois préfèrent éviter de fréquenter les séropositifs de peur d'être contaminés par le virus, a révélé jeudi l'Institut de contrôle des maladies contagieuses.

Cette observation est l'une de celles contenues dans un rapport sur la perception du sida dans la société suédoise, à paraître en 2013.

Il y a encore plein de préjugés tant et si bien que près de 20% des personnes veulent éviter un contact proche avec un séropositif notamment sur leurs lieux de travail. C'est inquiétant, a indiqué à l'AFP l'un des auteurs, Lars Plantin, sociologue à l'Université de Malmö (sud).

Le mode de la transmission de la maladie est mal connu, a-t-il relevé. Par exemple, un quart de la population pense que le VIH se transmet par les moustiques.

En général, le niveau de connaissances s'est accru mais une telle ignorance est étonnante, a-t-il estimé.

Selon lui, elle s'explique par l'absence du sujet dans les discussions. Le rapport souligne qu'à peine 3% des personnes parlent du VIH avec leurs enfants ou parents.

Si on se place dans une perspective à long terme, les gens ont moins peur et sont plus tolérants. Nous sommes dans la bonne direction, a cependant souligné M. Plantin.

Nous allons poursuivre nos campagnes d'information, a annoncé à l'AFP une porte-parole de l'Institut, Louise Mannheimer, soulignant qu'en 2013 l'accent serait mis sur les obstacles rencontrés par les séropositifs dans leur vie quotidienne dans l'espoir de faire reculer les discriminations.

En Suède, quelque 6.000 personnes sont malades du sida.

Le rapport se fonde sur une enquête réalisée en décembre 2011, qui avait généré plus de 21.000 réponses.

(©AFP / 29 novembre 2012 15h27)