Région IDF: EELV va présenter un voeu votable sur la sortie du nucléaire


PARIS - Le groupe EELV du conseil régional d'Ile-de-France présentera vendredi un voeu sur la sortie du nucléaire votable, c'est-à-dire sans chiffon rouge pour les socialistes, a déclaré mardi Cécile Duflot, présidente du groupe.

Ce voeu sur la transition énergétique est votable par tous ceux qui envisagent la sortie du nucléaire, il ne comporte ni chiffon rouge ni dimension agressive, a affirmé Mme Duflot lors d'une conférence de presse, avant la séance plénière du Conseil régional jeudi et vendredi.

Ce n'est pas un voeu +pur Verts+, pas trop radical: on n'y a pas mis la sortie en 20 ans mais en une génération, ni l'arrêt de Flamanville, c'est-à-dire rien de ce qui fait débat dans la primaire de gauche, a expliqué la leader écologiste.

Ce sera original de voir ce que vont voter les uns et les autres, a-t-elle ajouté non sans un certain plaisir, en référence aux responsables socialistes qui siègent au Conseil régional comme Christophe Borgel ou Benoît Hamon.

Selon elle, depuis Fukushima, beaucoup de socialistes ont évolué. D'autant que la région francilienne est concernée par le risque nucléaire avec la centrale de Nogent-sur-Seine (Aube), située à une centaine de km de Paris.

On ne peut pas faire comme si ça n'existait pas, tout le monde sait que l'agglomération francilienne n'est pas évacuable. Nous avons écrit au préfet de région pour savoir quel plan existait en cas d'accident sérieux et nous n'avons pas eu de réponse, a assuré Mme Duflot.

Des voeux similaires ont déjà été adoptés dans d'autres assemblées régionales: en avril dans le Centre (EELV pour, le PS n'a pas pris part au vote), Nord Pas de Calais (EELV et PS) et Auvergne (EELV, PS, FG pour), en mai en Bretagne (toute la gauche), en juin en Aquitaine (PS et EELV pour).

Outre la sortie du nucléaire et la remise en cause du projet EPR, le voeu demande de ne plus attendre pour fermer les plus vieilles centrales à commencer par celle de Fessenheim, d'engager un plan massif d'économies d'énergie et de développer de manière décisive les énergies renouvelables.

(©AFP / 27 septembre 2011 13h03)

News les plus lues