Rosneft va rapatrier des actifs de Chypre vers la Russie


Moscou - Le géant public russe du pétrole Rosneft va rapatrier de plusieurs zones du monde réputées pour leur régime fiscal favorable, dont Chypre, des actifs hérités de l'acquisition de son concurrent TNK-BP, a annoncé vendredi son président.

Compte tenu des risques dans les zones offshore, nous allons réenregistrer en Russie tous nos actifs, a déclaré à la presse Igor Setchine, interrogé sur la situation à Chypre.

Le groupe pétrolier a finalisé jeudi l'acquisition de son concurrent TNK-BP, dont certains actifs étaient enregistrés à Chypre, mais aussi dans les Caraïbes.

L'enregistrement de ces actifs sur le territoire russe va se traduire par une augmentation des impôts qu'y paye Rosneft, a précisé Igor Setchine. En termes de dividendes payés à l'Etat, premier actionnaire du groupe, cela va entraîner une rentrée budgétaire de 1,3 milliard de dollars, a-t-il ajouté.

De nombreuses sociétés russes sont enregistrées à Chypre en raison de son régime fiscal favorable et les autorités russes ont fait officiellement de la lutte contre ces fuites de capitaux une priorité.

ROSNEFT OIL

(©AFP / 22 mars 2013 18h08)