Roumanie: intervention en force des gendarmes contre des opposants aux gaz de schiste


PUNGESTI (Roumanie) - Plusieurs centaines de gendarmes sont intervenus en force lundi à l'aube contre des villageois de Pungesti (nord-est de la Roumanie) qui organisent depuis deux mois un sit-in pour empêcher la compagnie américaine Chevron de lancer l'exploration pour les gaz de schiste, a constaté un correspondant de l'AFP.

Les gendarmes sont arrivés vers 03H00 du matin (01H00 GMT), ils nous ont frappés, traînés par terre, a déclaré à l'AFP une villageoise, Elena Privac, 36 ans.

Ils nous ont chassés du terrain où on campait et ont bloqué la route, même les bus scolaires ne peuvent plus passer, a-t-elle ajouté.

Les journalistes ont été empêchés de se rendre sur place et il était impossible dans l'immédiat de contacter la gendarmerie.

Plusieurs dizaines de villageois se relaient depuis la mi-octobre sur un terrain privé appartenant à l'un d'entre eux pour empêcher les engins de chantier de Chevron d'accéder au site où la compagnie compte creuser le premier puits d'exploration.

Chevron a suspendu ses activités sur place sous la pression des manifestations et lancé une campagne d'information sur son projet.

Les villageois s'opposent à l'extraction des gaz de schiste par la méthode de la fracturation hydraulique ou fracking, utilisée aux États-Unis mais interdite en France, qui consiste à injecter à très haute pression de l'eau mêlée à du sable et des produits chimiques pour libérer le gaz de la roche.

Selon les défenseurs de l'environnement, cette méthode peut provoquer des séismes et polluer les nappes phréatiques.

cor-mr/tj

CHEVRON

(©AFP / 02 décembre 2013 06h46)