Sept Palestiniens tués vendredi par des raids israéliens à Gaza


GAZA (Territoires palestiniens) - Trois Palestiniens ont été tués et trois blessés dans la nuit de vendredi à samedi lors d'une nouvelle frappe aérienne israélienne en plein centre-ville de Gaza, portant à sept le nombre de tués vendredi, selon des sources médicales palestiniennes.

Parmi les morts, figure un enfant de cinq, a déclaré Adham Abou Selmiya, porte-parole des services d'urgence du mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza.

La frappe a visé une moto sur laquelle se trouvaient deux hommes et le jeune garçon. Les blessés sont des passants marchant à promixité sur l'une des artères les plus connues de la ville, la rue Almoghrabi, selon des témoins.

Dans un communiqué, les Brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad Islamique, ont déploré la mort de leur commandant Moataz Qouriqa'a et de son fils Islam. La troisième victime est le frère de Moataz Qouriqa'a, un médecin qui n'appartenait pas au Jihad islamique.

Ces décès portent à 14 le nombre des Palestiniens tués lors de raids aériens israéliens dans la bande de Gaza depuis une série d'attaques meurtrières jeudi midi dans le sud d'Israël (8 Israéliens tués).

Les autorités israéliennes ont imputé ces attaques à un groupe radical palestinien de Gaza, les Comités de résistance populaire (CRP), dont elles ont éliminé le chef la veille dans un raid.

Sept Palestiniens au total ont péri vendredi, dont un commandant des CRP, Samed Abed, 25 ans, tué dans la soirée dans le nord de l'enclave, selon un communiqué du groupe.

Plus tard, deux Palestiniens, dont un activiste des Brigades Al-Qods, Imad Abou Abda, sont tombés dans un raid israélien à l'entrée du camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza, a indiqué le porte-parole des services d'urgences.

Un drone a tiré une roquette sur deux jeunes Palestiniens à bord d'une moto les tuant, a précisé un témoin.

Auparavant, un premier raid sur le quartier de Zeitoun, à l'est de la ville de Gaza, avait fait un mort, Mohammed Enaya, 22 ans, et un blessé, selon Abou Selmiya.

Les combattants palestiniens de la bande de Gaza ont tiré 25 engins contre le sud d'Israël depuis vendredi matin, faisant un blessé grave, selon des sources militaires israéliennes.

(©AFP / 20 août 2011 00h24)

News les plus lues