Shah Deniz: Statoil cède 10% à Socar et BP pour 1,45 md USD


OSLO - Le groupe pétrolier norvégien Statoil, qui détient actuellement 25,5% de Shah Deniz, a annoncé mardi la cession de 10% de cet immense gisement gazier en Azerbaïdjan et du gazoduc du Caucase du Sud pour 1,45 milliard de dollars (1,05 milliard d'euros).

Les acquéreurs sont la compagnie azerbaïdjanaise Socar, qui en reprend 6,7%, et le britannique BP (3,3%), a indiqué Statoil dans un communiqué.

Cette redistribution des participations entre partenaires survient dans le cadre de la décision finale d'investissement pour la deuxième phase de Shah Deniz annoncée le même jour à Bakou.

La cession est conforme à notre stratégie d'optimalisation de notre portefeuille d'actifs basée sur une hiérarchisation rigide de nos investissements futurs, a déclaré le directeur général de Statoil, Helge Lund.

Selon l'analyste John Olaisen d'ABG Sundal Collier, interrogé par le journal d'affaires Dagens Naeringsliv (DN), c'est un très bon prix qui représente environ trois fois la valeur comptable de ces actifs dans le bilan de Statoil.

La décision de développement de la phase 2 de Shah Deniz donne le coup d'envoi des projets d'expansion du gazoduc du Caucase du Sud à travers l'Azerbaïdjan et la Géorgie, de construction du gazoduc transanatolien (TANAP) et du gazoduc transadriatique (TAP) à travers la Grèce, l'Albanie et l'Italie.

Statoil a précisé qu'il n'investirait pas dans le projet TANAP.

La transaction entrera en vigueur le 1er janvier 2014, selon le groupe norvégien.

phy/amp/spi

STATOIL

BP

(©AFP / 17 décembre 2013 10h16)