Stations d'épuration pour quatre villes touristiques du nord du Maroc


RABAT - Quatre usines de traitement des eaux usées vont être construites sur la côte touristique du nord-ouest du pays pour un investissement global d'environ de 100 millions d'euros apprend on dimanche de source gouvernementale.

Le roi Mohammed VI du Maroc a présidé la cérémonie de lancement des travaux de ces travaux qui concernent les villes de Tétouan, Martil, M'diq, Martil et Fnideq, des zones touristiques très prisées par les Marocains. Ces destinations sont proches de Ceuta, l'enclave espagnole située dans le nord marocain.

Ce chantier qui sera réalisé en grande partie par la société française Amendis, filiale de Veolia Environnement Maroc, comporte 35 kilomètres de collecteurs principaux pour intercepter l'ensemble des eaux usées évacuées par les quatre villes avant de les rejeter en mer via une canalisation sous-marine longue de plus de 3 kilomètres.

Jusqu'ici, les quatre villes déversaient directement et sans traitement leurs eaux usées dans les oueds et dans la Méditerranée. Plus d'un million d'habitants de la région bénéficieront de ce projet.

(©AFP / 11 décembre 2011 19h22)

News les plus lues