Subventions à l'éolien: les USA revendiquent une victoire contre la Chine


WASHINGTON - Les Etats-Unis ont affirmé mardi avoir remporté une victoire face à la Chine en la faisant renoncer à un programme de subventions à son industrie éolienne qu'ils avaient contesté devant l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

La Chine a mis fin à certaines subventions à l'équipement éolien, indique le ministre du Commerce extérieur américain, Ron Kirk, dans un communiqué faisant référence au programme de soutien à l'industrie des turbines éoliennes chinoises que Washington dénonçait.

Les Etats-Unis sont heureux que la Chine ait fermé ce programme de subventions, ajoute M. Kirk.

Washington avait porté porté plainte à l'OMC contre ce programme en décembre, arguant que la Chine fournissait par cet intermédiaire des subventions interdites par les règlements de l'OMC dans la mesure où elles semblaient l'être à la condition que les entreprises bénéficiaires utilisent des pièces et des composants fabriqués en Chine plutôt qu'étrangers.

Les Etats-Unis affirment que le montant des aides allouées dans le cadre de ce programme variait de 6,7 à 22,5 millions de dollars par entreprise, et que leur total pourrait avoir atteint plusieurs centaines de millions de dollars depuis 2008.

Fin mars, M. Kirk avait indiqué que les discussions entre les Etats-Unis et la Chine avaient permis d'enregistrer d'importants progrès en vue d'un règlement du litige.

Pour M. Kirk, le résultat obtenu par Washington, concourt à assurer des conditions équitables pour les Américains qui innovent et travaillent dans le secteur des techniques vertes.

Nous avions attaqué ces subventions pour que les entreprises manufacturières américaines puissent produire des composants d'éoliennes ici aux Etats-Unis et les vendre en Chine. Cela soutient des emplois bien payés ici aux Etats-Unis, a-t-il ajouté, alors que le gouvernement américain peut difficilement se féliciter de l'évolution du chômage, qui reste encore très élevé.

(©AFP / 07 juin 2011 16h20)