Tchèquie/nucléaire: CEZ devra attendre les résultats de l'appel d'Areva


PRAGUE - L'Office tchèque pour la protection de la concurrence (UOHS) a annoncé mardi à Prague avoir interdit au groupe CEZ de signer un accord pour la construction des deux nouveaux réacteurs de la centrale nucléaire de Temelin alors que le Français Areva a déposé appel contre son élimination de l'appel d'offres.

L'Office a délivré une injonction le 19 novembre interdisant à CEZ de signer un contrat pour compléter la centrale de Temelin dans le sud-ouest de la République tchèque, a déclaré à l'AFP le président de l'UOHS Petr Rafaj.

Majoritairement détenu par l'Etat tchèque, CEZ (Ceske Energeticke Zavody) avait annoncé l'exclusion d'Areva le 5 octobre, affirmant que le groupe français n'avait pas satisfait dans son offre aux exigences légales pour construire ces deux tranches.

Areva a déposé un dossier d'appel de son élimination le 8 novembre auprès de l'UOHS.

L'Office tchèque a cependant repoussé la demande d'Areva de suspendre la procédure d'appel d'offres en cours, a précisé M. Rafaj.

CEZ peut donc continuer à évaluer les propositions des concurrents d'Areva, l'Américain Westinghouse (contrôlé par le Japonais Toshiba) et un consortium formé par les sociétés russes Atomstroïexport et Gidropress avec le Tchèque Skoda JS (contrôlé par le Russe OMZ).

Les candidats à cette commande évaluée entre 8 et 12 milliards d'euros avaient déposé leurs offres formelles début juillet. La décision finale est attendue en 2013 et les nouvelles tranches de Temelin (sud-ouest) devraient être opérationnelles vers 2025.

L'UOHS n'a pas précisé combien de temps pourrait durer l'examen de l'appel d'Areva.

La centrale de Temelin est dotée de deux réacteurs VVER à eau sous pression de conception russe, d'une puissance de 1.000 mégawatts chacun, fabriqués par le Tchèque Skoda et munis de systèmes de sûreté et de contrôle de Westinghouse.

Mise en service en 2000, cette centrale est située à 60 km de la frontière de l'Autriche, anti-nucléaire depuis 1978. Géré par la compagnie d'électricité tchèque CEZ, Temelin a produit l'an dernier 13,91 terrawattheures d'électricité, un record depuis son démarrage.

frj-mas-ea/jld

AREVA

CEZ

TOSHIBA

(©AFP / 20 novembre 2012 17h27)