Turkménistan: South-Iolotan Osman, 2ème gisement gazier au monde


AVAZA (Turkménistan) - Le gisement gazier de South-Iolotan Osman, au Turkménistan, république d'Asie centrale, est le deuxième plus important au monde, a indiqué mercredi Peter Holding, responsable de la région Caspienne pour le cabinet d'audit spécialisé britannique Gaffney, Cline and Associates.

Il semble que South-Iolotan Osman est le deuxième plus important champ gazier au monde derrière celui de South Pars en Iran, a déclaré M. Holding lors d'un congrès sur le gaz à Avaza, au Turkménistan, sans en préciser le volume.

Le cabinet est en train de mettre la dernière touche à son rapport, qui devrait être rendu public mi-juin, a-t-il dit.

Gaffney, Cline and Associates avait déjà effectué une estimation des réserves de gaz pour le compte du gouvernement turkmène en 2008.

Le cabinet avait à l'époque jugé que les réserves de South-Iolotan Osman étaient comprises entre 4.000 et 14.000 milliards de mètres cubes de gaz, plaçant le site au quatrième rang mondial.

Mais de nouvelles données sismiques et de nouveaux forages effectués depuis ont rendu nécessaire une actualisation de cette étude, a expliqué M. Holding.

Un journal russe avait accusé en 2009 Gaffney, Cline and Associates d'avoir exagéré le volume des réserves du gisement turkmène, estimant que leur rapport était basé sur des données falsifiées fournies par les spécialistes turkmènes, ce que le cabinet britannique a aussitôt démenti.

Le Turkménistan, pays reclus d'Asie centrale, attise les convoitises des entreprises occidentales et asiatiques, alors qu'il cherche à diversifier ses voies d'exportation du gaz, encore très dépendantes de la Russie.

(©AFP / 25 mai 2011 13h54)