Un marathon de la sobriété énergétique à l'entrée de la conférence environnementale


PARIS - Un marathon de la sobriété énergétique va être organisé à partir de vendredi à la porte de la conférence environnementale pour rappeler l'impérieuse nécessité de changer de vision et réduire notre consommation d'énergie, selon un communiqué.

Des associations, des syndicats et des collectifs de citoyens sont partie prenante à cette vigie citoyenne : Agir pour l'environnement, Attac, Greenpeace, Sortir du nucléaire, le Réseau action climat, Stop au pétrole et gaz de schiste, Solidaires, Acipa (opposants à l'aéroport Notre-Dame des Landes)...

Chaque association devrait présenter des panneaux défendant la sobriété maintenant, et les militants devraient tourner en cercle, lors de l'entrée ou la sortie des participants à la conférence, parce que le gouvernement tournera peut-être lui aussi en rond, dit-on à Attac.

L'action de l'Etat doit s'inscrire dans la durée et reposer sur une logique et une cohérence dont les maîtres-mots sont +sobriété+ et +efficacité énergétique+, estiment les organisateurs dans leur communiqué.

Ils rappellent plusieurs signaux négatifs, comme les déclarations gouvernementales sur les gaz de schiste ou le nucléaire, l'autorisation de forages pétroliers exploratoires en Guyane, la poursuite du projet de Notre-Dame des Landes... Nous voulons dénoncer chaque décision qui aura pour conséquence d'accroître durablement notre consommation d'énergie, soulignent-ils.

Les participants à la vigie craignent aussi que la conférence ne soit qu'un immense brouhaha inaudible, qui ne fasse qu'effleurer les sujets. On espère que ce ne sera pas juste un coup média, dit Stephen Kerckhove, d'Agir pour l'environnement.

Une cyber-manifestation est prévue en parallèle, à partir de vendredi 9h et pour une durée de 30 heures (www.30h.fr).

(©AFP / 13 septembre 2012 10h25)