Vietnam: arrestation d'un banquier de premier plan


HANOI - La police vietnamienne a arrêté l'un des banquiers les plus puissants du pays pour des malversations financières, a-t-on appris de sources officielles mardi, suscitant l'inquiétude pour le secteur bancaire national, déjà très fragile.

Nguyen Duc Kien, 48 ans, a été arrêté pour des activités économiques illégales, a indiqué le site officiel du gouvernement sans autres précisions.

Il a été placé en garde à vue lundi après une perquisition de la police à son domicile près du lac de l'Ouest, un quartier cossu de la capitale, selon le site internet du quotidien Tuoi Tre.

Actionnaire de l'Asia Commercial Bank (ACB), l'une des plus importantes banques vietnamiennes dans laquelle le britannique Standard Chartered détient des parts, il est décrit par le site Vietnam Net comme l'une des cent plus grosses fortunes du pays.

Son arrestation a envoyé une onde de choc sur le Vietnam, a estimé le Tuoi Tre. L'action d'ACB est tombée de 6,94% à la bourse de Hanoï, qui chutait elle même de 5,22% peu avant la clôture.

L'ACB a émis un communiqué affirmant que l'affaire n'aurait pas d'impact sur ses performances. C'est un problème personnel, a assuré Nguyen Thanh Toai, directeur général adjoint de l'ACB, précisant que Kien en détenait moins de 5% des parts.

Selon la presse locale, entièrement contrôlée par le pouvoir, Kien détient aussi des parts dans la Sacombank, l'Eximbank, la Vietbank et d'autres institutions financières, dont certaines ont elles aussi communiqué pour souligner la part mineure du banquier dans leur capital.

Il était aussi semble-t-il partie prenante dans la profonde réforme du système bancaire lancée par les autorités en 2011 pour tenter d'assainir un secteur plombé par les dettes toxiques.

Certains analystes estimaient mardi que l'affaire était liée à des joutes politiques au sein du Parti communiste au pouvoir. Il n'est question que de ça, a ainsi affirmé notamment un observateur étranger.

Il est aussi manageur du club de football Hanoï. Il avait pris l'an passé publiquement position contre la corruption qui règne dans le milieu du ballon rond, s'opposant pour la gestion du championnat professionnel à la Fédération vietnamienne de foot (VFF).

STANDARD CHARTERED

(©AFP / 21 août 2012 09h49)