Yémen/Zinjibar: raids aériens, deux soldats tués


ADEN (Yémen) - L'aviation yéménite a lancé lundi des raids sur des positions proches de la ville de Zinjibar (sud) qui seraient aux mains d'Al-Qaïda, dont les combattants présumés y ont tué deux soldats, selon un témoin et une source militaire.

L'aviation a pris pour cible les positions dites de Bajdar et de Khala, à la sortie-est de la ville tombée dimanche aux mains de combattants présentés comme des éléments d'Al-Qaïda, a indiqué un habitant.

Les raids ont visé les locaux des différents services de police et le stade municipal de la ville, selon un autre habitant.

Selon certaines informations non confirmées, ces positions ont été également visées par des tirs d'unités de la marine yéménite qui croisent face à Zinjibar, située à quelques kilomètres de la côte.

Un civil a été tué et trois autres blessés par la chute de deux obus, l'un sur une mosquée et l'autre dans un quartier résidentiel, a-t-on appris de source médicale.

Selon une source proche des hommes armés, l'un de ces derniers a été tué et un deuxième blessé par un obus tombé près du musée de la ville.

Par ailleurs, un officier de l'armée a indiqué que deux soldats avaient été tués par le tir d'une roquette d'éléments d'Al-Qaïda devant leur caserne, celle de la 25e Brigade mécanisée, encerclée mais qui résiste aux assaillants.

Le principal dignitaire tribal de Zinjibar, Tarek al-Fadhli, a indiqué à l'AFP que la situation était catastrophique dans la ville où des combats font rage, ajoutant: Les cadavres jonchent les rues, l'eau et l'électricité sont coupées et les hôpitaux ne fonctionnent plus.

Beaucoup d'habitants ont fui la ville, selon lui.

Les hommes armés affirment faire partie des +Partisans de la Charia+ (loi islamique), qui pourrait être une coalition de groupes armés, a dit M. Fadhli, un ancien jihadiste. Ils brandissent, selon lui, des étendards blancs avec la mention partisans de la charia.

Il a estimé à un millier le nombre des assaillants, ajoutant qu'ils étaient venus principalement de la localité de Jaar qu'ils contrôlent déjà.

Aujourd'hui, il y a eu des combats entre ces hommes armés et les soldats de la 25e brigade mécanisée et les bombardements ont touché des maisons, a encore dit M. Fadli, confirmant les raids aériens et des bombardements terrestres.

De son côté, le ministère de la Défense a affirmé que les assaillants appartenaient à Al-Qaïda et que dix d'entre eux ont été capturés.

Des Afghans et des Egyptiens font partie des assaillants, a affirmé le ministère sur son site internet 26sep.com, ajoutant qu'un véhicule avait été intercepté avec 96 caisses de roquettes destinés à ces éléments.

(©AFP / 30 mai 2011 17h30)

News les plus lues