Zone euro: aggravation du chômage en 2013, au-dessus de 12%


BRUXELLES - Le chômage va encore s'aggraver dans la zone euro cette année et devrait dépasser les 12% de la population active, selon les dernières prévisions économiques de la Commission européenne publiées vendredi.

En 2012, il s'est établi à 11,4% de la population active. Il devrait grimper à 12,2% cette année et se stabiliser à 12,1% en 2014, avec des pointes à plus de 25% en Espagne et en Grèce.

La Commission souligne que le marché du travail diffère fortement d'un pays à l'autre et que la majorité des pertes d'emplois doivent se produire dans quelques Etats membres.

Les chiffres sont en effet très contrastés. Le taux de chômage va atteindre 27% cette année en Grèce et 26,9% en Espagne, deux pays durement touchés par la crise et les mesures d'austérité. Il ne décroîtra que très légèrement en 2014, à 25,7% en Grèce et 26,6% en Espagne.

Le chômage sera cette année à 5,7% en Allemagne, 10,7% en France et 11,6% en Italie. Le seul pays à rester en dessous de 5% est l'Autriche, avec un taux de 4,5% prévu en 2013.

Bruxelles prévient qu'un taux de chômage élevé et persistant porte le risque de devenir structurel en raison de la perte de compétences des salariés sans emploi.

(©AFP / 22 février 2013 11h17)